La première édition de « Visa For Music »

10817184_10205161438055443_1899232234_o

Des artistes et des professionnels de la musique du Maroc du Moyen-Orient, d’Afrique, mais aussi d’autres pays, (Mashrou’ Leila,N3rdistan,Al Qantara,etc..) étaient présents. Des programmateurs musicaux et des producteurs sont également venus pour rencontrer des artistes marocains, à travers les expositions aux stands, les showcases et les speed-meetings. Des mini-réunions de 10 min ont été organisées au Théâtre Mohammed V pour permettre aux professionnels et aux artistes de nouer des relations professionnelles dans un cadre organisé et convivial. D’ailleurs, comme son nom l’indique, « Visa for music » est un évènement qui vise à rapprocher les artistes africains et les diffuseurs DU MONDE ENTIER afin de favoriser la constitution d’un marché de la musique en Afrique et au Moyen-Orient.

 Pour cela 24 artistes ont été sélectionnés pour se produire devant des professionnels et un jury d’exception. L’événement a aussi rendu un hommage à quelques figures emblématiques qui ont marqué l’histoire récente de la musique dans nos régions, tel que Malouma (Mauritanie), Ismaël Lo (Sénégal), Idir (Algérie) et Nass El Ghiwane (Maroc). Des conférences, des formations professionnelles, des speed-meetings, des networking, et des assises professionnelles ont aussi fait partie du programme, et ceci grâce aux différents partenaires de l’événement tel que: le Ministère de la Culture, la Fondation Hiba, l’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement, EFWMF (European Forum of Worldwide Music Festivals)…etc.

10817173_10205161462896064_795137288_o

Finalement, organiser ce salon au Maroc paraît presque évident vu que le pays connaît depuis quelques années une importante évolution de son paysage culturel et musical. La renommée internationale des ses festivals en témoigne (Festival Mawazine, Festival International des musiques sacrée de Fès, Festival Timitar…)

10819324_10205161457775936_681513903_o

Coup de coeur de notre diapazoner – reporter (Naji Tbel) : N3rdistane. Groupe électro urbain dont les textes poignants et poétiques sont écrits en darija ou en arabe littéraire et provenants des fois de grands poétes tel que Mahmoud Darwich, Nizar Kabbani ou Ahmed Matar..

Photos Credits :Naji Tbel

Laissez un commentaire

Commentaires

Abir Adn
Abir Adn

Rédaction - Chant

Abir est dotée d’un côté drôle et plaisant qu’elle exploite pour égayer l’humeur de son entourage. Son amour pour l’art en général et la musique en particulier est indissociable de son être. Très jeune et grâce aux BO de films, elle est attirée par le chant. Ce dernier occupe alors presque tout son temps. C’est en 2012 qu’elle se lance vraiment dans les covers à travers la reprise d’Imik Simik, et expérimente ensuite les groupes en étant vocaliste Blues. Elle s’est mise à l’écriture et la composition, mais n’en fait encore profiter que son proche entourage. S’inspirant de Hindi Zahra, Bonnie Raitt, Norah Jones, Beth Hart ou encore Amy Winehouse, cette jeune chanteuse vous fait vibrer à tous les coups.

Le plus grand collectif marocain d'artistes indépendants
Suivez-nous sur
Newsletter