Rencontre avec Hindi Zahra

Après Meknès, Diapazone s’est déplacé à Kenitra pour rencontrer Hindi Zahra. Cette fois-ci, en plus de nous faire danser sur ses rythmes fusionnés, lady Amazigh nous a accordé une interview quelques heures avant son show.

Hindi Zahra s

La musique de Hindi Zahra nous ayant tous transpercés, l’envie d’explorer de près et en profondeur son univers était immense. Nous sommes donc partis à sa rencontre à Kenitra, troisième étape de sa tournée « Afrique en scène » organisée par l’institut français Maroc.
Avec toute simplicité et convivialité, lady amazigh a accepté de nous accueillir et répondre à nos questions, pour nous parler de sa vie d’artiste dont la majeure partie se passe sur scène. « Pour moi, la vraie vie d’un musicien est sur la route. Le disque n’est qu’une photo de sa musique, pour que ceux qui ne sont pas présents puissent l’entendre« . D’ailleurs, si Hindi a attendu 5 ans avant de sortir son deuxième album, c’est pour être plus proche de son public. Elle a ainsi cumulé plus de 400 concerts, et a pris le temps nécessaire pour s’inspirer et composer.
Il faut aussi dire que ce qui compte le plus pour Hindi, c’est vivre pleinement le moment présent. « Je ne me projette pas dans l’avenir. Tout ce que je souhaite là tout de suite c’est de partir en tournée avec cet album, rencontrer un maximum de gens, partager ma musique, faire danser les gens .. Pour pouvoir retourner faire ma peinture tranquillement à Marrakech avec mes chats« . Et entre sa vie de solitaire et sa vie d’artiste, Hindi est parvenue à trouver l’équilibre et la paix intérieure qui font d’elle ce qu’elle est aujourd’hui.

Notre rencontre a aussi été l’occasion de lui demander quelques conseils pour les jeunes artistes qui veulent percer dans la musique. Une vraie source d’inspiration notre Hindi !

Laissez un commentaire

Commentaires

Selma Tber
Selma Tber

Chant - Rédaction

Non, la jolie brune que vous voyez n’est point latino-américaine, c’est plutôt de Meknès que cette voix suave provient to « take you for a ride on a big jet plane ». Selma est pleine d’ambitions et a toujours envie d’aller vers l’avant. Jammer entre amis ou même avec des gens qu’elle ne connaît pas est pour elle la plus belle source d’énergie. C’est justement grâce à ces rencontres que son amour pour la musique a grandit, et que sa culture musicale s’est développée. Cet amour pour la musique, elle l’a hérité de son père, qui lui en a révélé les bases, puis l’a laissée voler de ses propres ailes.

Le plus grand collectif marocain d'artistes indépendants
Suivez-nous sur
Newsletter